About the Site:

  • Une collection d’arguments en faveur de l’exclusion de l’Islam (en Suisse)

Calendar

July 2014
M T W T F S S
« Jul    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  


Map IP Address
Powered by IP2Location.com

La barbarie est inhérente à la foi islamique de base

July 29th, 2007 by ajmch

Pour s’en convaincre, il faut lire les textes sacrés, ou lire ce qu’en disent ceux qui les lisent assidûment, par exemple sur le forum de ummah.com, d’où viennent les deux extraits ci-après. On y découvre que la morale est entièrement soumise à des préceptes découlant de l’action de Mahomet, soit essentiellement des près de dix de guerre médiévale incessante qui constituèrent la majeure partie de son activité prophétique:  

La question traitée est de savoir dans quels cas on peut tuer et/ou violer des femmes et tuer des enfants. L’intervenant s’appuie sur les textes pour indiquer d’abord que tuer des femmes et des enfants est possible par représailles, si l’ennemi l’a déjà fait, et cela en dépit du fait que cet acte va à l’encontre des intérêts des Musulmans. En effet, les femmes et les enfants de l’adversaire font partie du butin et il est donc déraisonnable de les tuer.

Il affirme ensuite qu’il est tout à fait interdit de violer les femmes, même en représailles, car ce serait de la fornication, laquelle est très sévèrement punie en elle-même. Mais dès que le partage a eu lieu, que les femmes, donc, sont des esclaves des Musulmans, ceux-ci peuvent «naturellement» profiter de leurs charmes à volonté (ou en tout cas en toute légalité islamique).

Le point suivant aborde une question de responsabilité directe: si l’adversaire tue des femmes et des enfants, peut-on tuer ses femmes et ses enfants indistinctement ou ne serait-il pas plus juste de ne tuer que les auteurs des actes en question? L’intervenant est d’avis que l’adversaire doit être traité comme un tout, qu’il n’est pas nécessaire de distinguer des individus.

Cette vision des choses autorise par exemple un Musulman européen à tuer des femmes européennes au prétexte que des soldats américains ou alliés des américains auraient tué des femmes musulmanes n’importe où dans le monde, intentionnellement ou pas. D’autres participants contestent cette attitude, manifestement immorale, et l’intervenant répond comme suit:

On découvre ici que l’hypothétique prophète de la religion islamique montre bel et bien cet exemple par ses actes et par sa parole: il amalgame l’ensemble des personnes constituant l’ennemi et utilise des armes meurtrières dont il est certain qu’elles tueront des femmes et des enfants. Et il dit cela, explicitement. L’intervenant insiste encore sur la profonde connaissance des textes dont dispose l’auteur de ces interprétations.

En fait, et pour compléter cette explication, la base de cette attitude est contenue dans la justification fondamentale de l’action djihadique, décrite dans la deuxième sourate du Coran: L’association est plus grave que le meurtre. Selon les textes et la logique qui en découlent naturellement, en fin d’analyse, le Musulman est toujours autorisé à tuer le non-croyant, de manière tout à fait indifférenciée. La loi islamique prévoit certes d’y mettre certaines formes, en l’absence desquelles on ne pourrait pas parler de djihad (ce serait alors une fitna, un trouble), mais la réunion de ces conditions n’est, précisément, qu’affaire de formalités (armée dirigée par un guide légitimé, proclamation des conditions auxquelles l’adversaire peut échapper au massacre).

En outre, il faut comprendre que les commentateurs modernes des textes sacrés font souvent très pâle figure, comparés à l’immense aura des exégètes classiques, dont la connaissance des textes et la profondeur des réflexions restent inégalées et qui ne proposent aucune interprétation pacifique (vis-à-vis du monde extérieur) ou éthique (au sens moderne de ce terme). De sorte que plus l’on s’approche des sources coraniques avec un esprit de croyant, plus on est tenté d’échanger sa morale naturelle contre celle d’un barbare fanatique médiéval. Car c’est ainsi, concrètement, que s’est comporté le prophète des Musulmans. La seule différence étant que ce barbare fanatique est censé agir au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. Si on y croit, toutes les tueries, toutes les trahisons, toutes les bassesses sont glorifiées dès lors qu’elles servent l’Islam. Si on y croit pas, on s’exclut soi-même de la oumma, de la «meilleure des communautés».

Et cette ignominie ne provient pas d’une interprétation déviante ou périphérique, mais bien de la simple lecture des textes, sans interprétation particulière, à la portée de tout un chacun. Et plus on lit, plus on est fanatique, barbare et dissimulateur — envers ceux qui ne lisent pas ou qui n’acceptent pas ce qu’ils lisent. Car si les textes sacrés contiennent certes aussi de charmantes petites histoires sur la douceur du noble prophète, aucune de celles-ci ne contredit le traitement réservé par ailleurs aux non-croyants.

Posted in Vigilance | 5 Comments »



5 Responses

  1. Naibed Says:

    Il serait peut-être temps de leur retourner leurs propres textes contre eux !

  2. Naibed Says:

    Très très grave : le Blog du Cochon Hallal censuré par Google Blogger !!

    Lorsque j’accède à la page http://grouik-grouik.blogspot.com/,
    j’ai le message suivant :

    INHOUDSWAARSCHUWING
    Sommige lezers van deze blog hebben contact opgenomen met Google omdat zij de inhoud ontoelaatbaar vinden. Google controleert en ondersteunt over het algemeen de inhoud van blogs niet. Ga voor meer informatie over onze inhoudsrichtlijnen naar de Blogger Servicevoorwaarden
    [Ik wil niet doorgaan ] [Ik ga akkoord en wens door te gaan]

    Traduction approximative de ma part
    AVERTISSEMENT DE CONTENU Certains lecteurs de ce blog ont pris contact avec Google parce qu’ils trouvent le contenu inadmissible. Google ne contrôle et ne soutient pas généralement le contenu de blogs. Pour plus d’information au sujet de nos directives de contenu, consultez les Conditions d’utilisation de Blogger.
    [Je ne veux pas continuer][Je suis d’accord et je souhaite continuer].

    J’ajoute que quelle que soit l’option choisie, …je n’ai pas accès au site !

    C’est une première : Google se soumet à la l’intimidation et à la censure islamiste !

  3. David Says:

    On est en pleine colonnisation musulmane, cette religion d’intolérance est un fléau pour l’humanité! Nous allons connaitre une 3eme guerre mondiale, soyez en certain! Dailleur elle a déja commencer avec l’amérique et l’angletere contre l’irak, et bientot la france contre l’iran. Les autres pays vont bientôt suivre, ce n’est qu’un question de temps. Quand les gens avouerons que l’islam est un danger pour l’humanité?

  4. Sparta Says:

    Tu n’as pas encore compris?

    Si tu cherches les motivations de personnes bien intelligentes qui se comportent absurdement face à un phénomène, demandes toi ce que ce phénomène à de spécial en faisant abstraction de sa nature, de sa fonction, et de tout ce qui le caractérise.
    En clair, une bonne part de la légèreté Occidentale face à l’Islam, provient d’un puissant levier qu’une partie de leur représentant ont et que l’Occident n’a pas.
    Il n’existe aucune autre raison primaire logique de considération et de respect de cet anachronisme ambulent. Pas même le fait religieux, pas même le droit international et le principe de non ingérence, pas même l’indigence, la pauvreté, la misère et le degré d’anaphabétisme de beaucoup des peuples de culture musulmane et la miséricorde qui pourait en être ressenti.

    Le Pétrole.

    semper

  5. Sparta Says:

    Ce post était à destination de la question de david

-->