About the Site:

  • Une collection d’arguments en faveur de l’exclusion de l’Islam (en Suisse)

Calendar

April 2014
M T W T F S S
« Jul    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  


Map IP Address
Powered by IP2Location.com

Lutte contre les diverses manifestations de l’islamisme

December 15th, 2006 by ajmch

Alors qu’en Europe, l’impact de la présence accrue de l’Islam se traduit plus volontiers par des intifadas banlieusardes, des taux de viols stratosphériques, une explosion de la criminalité des jeunes gens et l’une ou l’autre fable cochonnée, les islamistes américains se font plutôt remarquer par leurs initiatives politiques de haut vol.

Le mois passé, des imams américains, au sortir d’une conférence d’imams, se firent remarquer dans un aéroport par leurs prières et leurs remarques, à tel point qu’ils furent empêchés d’embarquer. Voici un résumé divertissant:

YouTube Preview Image

À présent, la principale organisation islamiste américaine, le CAIR (Council on American-Islamic Relations, Conseil des relations américano-islamiques), tente de récupérer cette affaire pour favoriser l’introduction d’une loi interdisant le «profilage racial», lequel, dans leur interprétation, inclurait le profilage musulman. Si une telle loi entre en vigueur, tout Musulman faisant l’objet d’une surveillance ou d’un contrôle particuliers pourra se plaindre d’avoir été injustement traité. Et la lutte contre le terrorisme musulman aura fait un grand pas en arrière.

Les Musulmans d’Amérique forment un groupe social très différent de celui des Musulmans européens. Les premiers sont plus riches et plus éduqués que la moyenne des Américains, tandis que les deuxièmes sont généralement sensiblement plus démunis que leurs populations d’accueil. D’où les différences de tactique. En Europe, il faut victimiser les populations immigrées en traitant les autochtones de racistes et encourager les Musulmans à se plaindre de cette situation, en fait provoquée, afin de motiver des revendications politiques (voir une explication plus détaillée). Alors qu’aux États-Unis, on fait plutôt dans le lobbysme politique, au point qu’un Musulman, Keith Ellison, un islamiste bénéficiant du soutien du CAIR, vient d’être élu au Congrès.

Mais la stratégie est la même partout: imposer l’Islam en lui donnant une image mensongère. Jusque là, tous les Musulmans activistes, à l’exception des terroristes qui sont plutôt contre-productifs, sont d’accord entre eux. Le problème est «seulement» que l’Islam lui-même est totalement incompatible avec la démocratie. Notre problème central, face à l’islamisme, à la propagation de l’Islam, est donc de reconnaître à temps sa progression et de la stigmatiser assez efficacement pour avoir une chance de la contrer.

Je pense pour ma part qu’un effort juridique systématique d’interdiction est indispensable, ne serait-ce que pour apporter la preuve formelle de la nuisance transportée par l’Islam. Mais il faut aussi se pencher sur chacune de ses manifestations spécifiques. C’est l’objectif d’une nouvelle organisation, actuellement en formation: Islamist Watch. Ce projet de mise à jour de l’islamisme légal, conçu par Daniel Pipes, sera lancé l’an prochain sous la direction de Paul Belien, l’un des meilleurs spécialistes européens, éditeur notamment du Brussel Journal.

J’encourage vivement les lecteurs suisses à examiner cette problématique et à me communiquer, anonymement s’ils le souhaitent, les cas d’islamisme qu’ils constatent autour d’eux. Je ferai tout mon possible pour les élucider ici.

Posted in Vigilance | No Comments »



Comments are closed.

-->