About the Site:

  • Une collection d’arguments en faveur de l’exclusion de l’Islam (en Suisse)

Calendar

July 2014
M T W T F S S
« Jul    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  


Map IP Address
Powered by IP2Location.com

Une centaine de «jeunes» dévalisent spontanément les voyageurs

November 5th, 2006 by ajmch

Et il semble que seul Le Parisien [version imprimable du scan] ait trouvé l’information digne de ses colonnes. Voici le texte saisi et diffusé par un internaute anonyme (fr.drm).

Une centaine de vandales s’attaquent aux voyageurs

Des rames surbondées où les agressions se multiplient, des voyageurs qui fuient le métro complètement paniqués et pour finir, des policiers contraints d’évacuer une station. C’est une sorte d’attaque à la diligence version moderne qu’ont subie mardi soir les usagers des lignes 4 et 12. Un racket en règle qui s’est déroulé en deux entre les stations Marcadet-Poisonniers et Chateau rouge. Hier, cinq majeurs agès entre 18 et 22 ans étaient jugés en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Paris et  trois mineurs originaires du Val-de-Marne devaient être convoqués devant un juge des enfants de Créteil.

Tout a débuté mardi, peu avant 21 heures, quand plusieurs centaines de jeunes ont quitté la salle Dock Haussmann près de la porte d’Aubervilliers, où ils venaient d’assister au spectacle spécial Halloween “Big aprem infernale”. “Ils étaient entre 300 et 400. Ils ont commencé à jeter des projectiles vers notre voiture avant de converger vers les transports en commun” raconte un fonctionnaire de police en faction ce soir l) boulevard Ney (19e). Immédiatement en alerte, les forces de l’ordre escortent les bus PC surbondés et répondent à un premier appel d’urgence à la station de métro Marcadet-Poissonniers. “Quand nous sommes arrivés, des voyageurs choqués sortaient de la bouche de métro en courant. C’est là que 4 victimes nous ont dit qu’elles venaient de se faire dépouiller par plus d’une centaines de jeunes” raconte ce policier de la compagnie de sécurisation.

La station Chateau-Rouge entièrement évacuée.

Dans la station où la rame a été immobilisée, les policiers inspectent les wagons et découvrent différents objets qui jonchent le sol. “Il y avait de tout : des téléphones portables, des pass Navigo, des baladeurs numériques, on a même retrouvé un marteau” dévoile ce fonctionnaire. Mais lors de cette tournée de prospection, les victimes terrorisées ne reconnaissent pas leurs agresseurs. La rame pleine à ras-bord peut donc repartir. Les vols avec violence recommencent. Le signal d’alarme ne tarde pas à retentir et le métro s’immobilise à nouveau entre Marcadet-Poissoniers et Chateau-Rouge.

“Nous avons décidé alors de faire sortir tout de monde de la rame et de procéder à des palpations sur des personnes qui nous paraissaient suspectes. Sur l’une d’elle, nous avons retrouvé les papiers d’identité d’une victime” raconte ce policier. A l’issue de cette procédure, 12 jeunes gens dont des mineurs seront finalement interpellés. Les forces de l’ordre choisissent alors d’évacuer entièrement la station et d’encadrer le reste de la bande, laissé libre, qui peut rejoindre la gare du Nord à pied. “Dans cette affaire, nous avons eu l’avantage d’être au courant de leur présence avant la commission des faits. Mais si nous n’étions pas intervenus très rapidement dès la première station, les exactions auraient continué” commente ce fonctionnaire.

Un précédent dans le 19e

Le même type de racket en bande dans le métro s’était déjà produit le 28 mars en pleine crise du CPE. Une heure avant le début d’une manifestation, plus d’une centaine de jeunes s’en étaient pris aux voyageurs de la ligne 7 entre les stations Porte de la Villette et Corentin Cariou. “Ils se sont mis à voler tout ce qu’ils pouvaient… Une femme a même été tirée par les cheveux sur plusieurs mètres” racontait à l’époque Thierry, un des usagers présents au moment des faits. Cette fois là, les forces de l’ordre n’avaient pu devancer les intentions des agresseurs et n’avaient pu procéder à la moindre interpellation. “ils m’ont pris mon portable et je n’ai pas bougé, j’ai juste tenté de cacher ma sacoche” évoquait Thierry. On a vécu dix minutes où on ne se sentait pas plus important qu’un fétu de paille.

Une attaque de diligence? À cent?

Il faut bien autre chose que l’appât du gain pour créer un tel mouvement criminel. Il faut une sorte de foi partagée, ou de sous-culture nuisible, alimentée pendant des décennies par des médias haineux et totalement négligée, voire activement ignorée, par les représentants de la bien-pensance. Il faut des valeurs profondément ségrégationistes, anti-occidentales, martelées depuis l’enfance, directement au sein des familles, et fondées sur une idéologie qui transcende tous les inhibiteurs de nos sociétés.

Ces «jeunes» s’essaient. Et ils se réussisent bien, ou en tous cas sans rencontrer de réelle résistance. Et que risquent-ils? Même pas un emprisonnement, car ils sont mineurs, et la France ne dispose tout simplement pas d’institutions d’internement pour eux. Et même la prison serait pour eux davantage un titre de gloire qu’une punition. Jusqu’où iront-ils?

Posted in Vigilance | 9 Comments »



9 Responses

  1. Augean Stables » MSM Silence on Wild West in the Paris Subway Says:

    [...] The French text of the article, posted here, with shrewd commentary, runs as follows: Une centaine de vandales s’attaquent aux voyageurs [...]

  2. rlandes Says:

    malheureusement pas suprenant, troublant a la fois pour l’evenement et pour le manque de discussion publique. vous etes le seul a en parler jusqu’a present. j’ai aussi discuté au sujet de cette histoire a mon blog.

  3. I like your style » Blog Archive » L’attaque de la station Château-Rouge du métro de Paris Says:

    [...] Via Précaution.ch qui cite un article du Parisien, apparemment seul à en parler. Une centaine de vandales s’attaquent aux voyageurs [...]

  4. National-Libertaire Says:

    Chacun sait que les usagers du métro, c’est à dire les parisiens les plus modestes, sont rackettés quotidiennement par les bandes ethniques.
    C’est une des raisons (en plus de la crasse) pour la quelle la clientèle des bus aux heures de pointe est au 3/4 féminine…mais on sait depuis que le risque est pire pour les lignes de banlieue.
    Sarkozy aurait parlé de présence de policiers dans les bus, en faudra t’il un dans chaque wagon de métro, derrière chaque djeune (mais avec interdiction de lui faire du mal tout de même..)

  5. cyril bozonnet Says:

    Un autre blog, celui du candidat FN basé sur le 18éme arrondissement, avait aussi rendu compte de cette “agression de masse”.
    http://l-echoparisien.hautetfort.com/
    Toute l’actualité du 18emme arrondissement de Paris

  6. France Surrenders Subways to Islamists « Nuke’s news & views Says:

    [...] This incident, which had people fleeing the subway in panic, […] is not unprecedented. […] [T]he French MSM [apart from Le Parisien] avoid any mention of the incident. Thus the French slowly but surely let some of the Metro stops and lines become “lost territories,” taken over by gangs whose information network is excellent, and the losers don’t even know it’s happening. [...]

  7. Nuke Gingrich » Blog Archive » France Surrenders Subways to Islamists Says:

    [...] which had people fleeing the subway in panic, […] is not unprecedented. […] [T]he French MSM [apart from Le Parisien] avoid any mention of the incident. Thus the French slowly but surely let some of the Metro stops [...]

  8. 17lilith153 Says:

    Lorsque les Etats permettent par intérêt économique les films de violence inouïe,la circulation de la drogue, les regroupements de jeunes à hauts risques (qui sont bien connus), l’encensement de l’argent facile, le laxisme des tribunaux, l’installation de certaines populations en ghettos, l’absence d’éducation dans les écoles pour palier à l’incapacité des familles immigrées ou alcooliques ou permissives ou encore qui encouragent leur progéniture par la haine de l’Occident diffusée à longueur d’année, comment des jeunes sans éducation, sans structure peuvent-ils faire autre chose que se livrer à la délinquence? Quant à la police, elle est dépassée, lorsqu’elle n’est pas attaquée elle-même. Il n’existe même plus le respect élémentaire des représentants de la loi. L’Europe, dont la France, les gens les plus conscients de leurs devoirs de citoyens subissent les méfaits de l’anarchie complète tolérée par les gouvernements incapables.
    Lorsqu’il y a une guerre on voit se lever les milices, les brigades armées des résistants, la résistance du peuple etc.
    Or nous sommes en guerre inconventionnelle et personne ne bouge, pas de réaction efficace si ce n’est en paroles à voix basse, personne n’ose dire quoi que ce soit, tout le monde à peur.
    Que passe-il donc dans notre pays? En Europe ? Où sont les héritiers de Charles Martel? Où sont les résistants actifs, conscients et déterminés? Où allons-nous?

  9. Match PSG-Tel Aviv: après Dieudonné-Le Pen, cette convergence que ne veulent pas voir nos médias (More anti-Semitic denial from France) « jcdurbant Says:

    [...] “visite-surprise” de Dieudonné à la fête du FN dix jours plus tôt) de l’aveuglement volontaire (ou commandé) de nos courageux médias devant l’évidence toujours plus criante de la [...]

-->